vendredi 4 mars 2016

Les aider à chasser leurs angoisses quand vient la nuit...


  Tous les petits poulets peuvent passer par des périodes d'angoisses. A cause d'une journée qui s'est mal déroulée, à cause d'un évènement nouveau prévu le lendemain, à cause de l'énorme bestiole invisible qui vit sous le lit, à cause de la vie qu'ils découvrent jour après jour... Et une angoisse, c'est sournois, ça prend un malin plaisir à ressurgir au coucher du soleil! Parfois, même les mots les plus doux de l'heure du coucher ne suffisent pas à les apaiser suffisamment pour que la nuit soit bonne alors, voici notre petit truc à nous :
les poupées-tracas originaires du Gatemala! Avant de dormir, le petit poulet confie son angoisse à une petite poupée, la glisse sous son oreiller et c'est elle qui va s'inquiéter à sa place pour que son sommeil soit paisible. Le lendemain, l'inquiétude a disparu. J'en ai eu étant petite et leur souvenir m'est revenu quand certains poussins de la maisonnée en ont eu besoin. 






Voici les nôtres (moins typiques je l'avoue) mais qui ont leur petit effet!

Réalisées en fils chenille pour le corps et perle bois pour la tête, entourées de coton à broder et tissus. Réalisable par les petites mains avec de l'imagination ou des tutos sur Pinterest.
Nous en avons aussi des spéciales pour les grosses inquiétudes :


J'ai découvert ces derniers jours un livre pour enfants qui parle de ces petites poupées à travers une belle histoire sur le blog très riche de Papa Positive : "Billy se bile" de Anthony  Browne. Un bon moment à partager avec vos petits poulets pour évoquer dans la douceur les tracas qui perturbent leur bien-être avec une jolie façon de s'en débarrasser (jusqu'à la prochaine fois!).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire